Le point sur la population d’ours dans les Pyrénées

(France – Espagne – Andorre)

Synthèse du rapport « Suivi de l’ours brun dans les Pyrénées françaises – 2020 » Réseau Ours brun – Equipe Ours de l’ONCFS

Aire de répartition de l’ours dans les Pyrénées – Carte & synthèse

🐻 Effectif détecté en 2020

En 2020, sur l’ensemble des Pyrénées, l’effectif minimum détecté est de 64 ours :

  • 3 ours en Pyrénées Occidentales (Béarn, Navarre, Aragon)
  • 59 ours en Pyrénées Centrales (Comminges, Couserans, Val d’Aran, Catalogne, Andorre, Pyrénées Orientales, Aude).
Faites connaissance avec chacun des ours grâce à notre trombinoscope !

Evolution de la population

L’effectif 2019 est revu de 52 à 58. L’effectif 2020 sera revu avec les individus non-détectés qui seront retrouvés en 2021.

Structure de la population d’ours brun dans les Pyrénées en 2020

Oursons de l’année Subadultes* Adultes Total
Femelles 5 1 23 29
Mâles 5 12 12 29
Indéterminés 6 oursons indéterminés 6
Total 16 (25%) 13 (20%) 35 (55%) 64 (100%)

*en dessous de 3 ans pour les femelles et de 5 ans pour les mâles (sauf si reproduction + précoce).

La population est majoritairement jeune (80% a moins de 10 ans) et le sexe-ratio est équilibré.

Reproduction – naissances en 2020

Au moins 9 portées, cumulant au total un minimum de 16 oursons, ont été détectées en 2020 :

  • Une portée de l’ourse Plume : 1 ourson, détecté le 18 mai pour la première fois sur la commune de BordesUchentein (09). Le sexe et le père reste indéterminés.
  • Une portée de l’ourse Aran : 2 oursons, un mâle et une femelle, repérés dans le Val d’Aran. Leur père est Néré.
  • Une portée de l’ourse Caramellita : 3 oursons ont été observés le 25 mai 2020, à plus d’un kilomètre de distance, sur la commune d’Ustou (09). Leur père est Pépite. Malheureusement elle est observée seule en juillet et septembre en Catalogne. Les 3 oursons sont considérés comme disparus.
  • Une portée de l’ourse Nheu : 1 ourson mâle dont le père est Pépite. La mère et son fils ont été identifiés à 11 reprises entre le 17 juin et la fin novembre 2020 sur les communes situées entre Bonac Irazein (09) et Melles (31)
  • Une portée de l’ourse Callisto : 1 ourson mâle dont le père est Boet. Il est à noter qu’il s’agit de la première portée observée de l’ourse Callisto née en 2011
  • Une portée de l’ourse Bambou : 2 oursons dont au moins 1 est un mâle, fils de Néré. Il s’agit du 3ème ourson de l’année détecté en 2020 dont le père est Néré. Ce génotype est le premier issu de 2 ours nés dans les Pyrénées, qui n’a aucun lien de parenté avec l’ours Pyros,
    depuis la naissance de Cannellito en 2004.
  • Une portée de l’ourse Gaia : 2 oursons sont deux femelles dont le père est Boet. La mère et ses oursonnes a été détectée à plusieurs reprises, dès le 29 juillet, entre les communes de Sentein (09) et de Melles (31)
  • Une portée de l’ourse Châtaigne : 3 oursons, détectés dans un premier temps le 23 juin, sur la commune de Melles (31). Le 04 août, la mère est de nouveau filmée mais seulement suitée de 2 oursons. Son troisième ourson est considéré comme disparu.
  • Une portée de l’ourse Fosca : 1 ourson femelle dont le père est Blizzard. La mère et son oursonne on été identifiées de part et d’autre de la frontière franco espagnole. En France, la portée est identifiée entre les communes d’Auzat (09) et Le Port (09). C’est la première descendance observée de cette femelle née en 2015 et de ce mâle né en 2016. Blizzard est le 4ème mâle à s’être accouplé à l’âge de 3,5 ans, ce qui est très jeune chez l’Ours brun.

C’est un record ! Jamais 9 portées n’ont été détectées dans les Pyrénées depuis que l’on étudie la population d’ours.

Aran et ses 2 oursons en 2021

Tout savoir sur la reproduction de l’ours

Arbre généalogique 2020

La mise en forme et la lecture de l’arbre généalogique des ours devient complexe (ce n’est pas qu’une mauvaise nouvelle ! ).

Les cadres colorés précisent le père (par exemple, en orange : Pyros). On note une diversification croissante, avec notamment la place prise par le jeune mâle Pépite (en violet).

Arbre généalogique de la population d’ours dans les Pyrénées. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Survie des jeunes

🐻 4 oursons de l’année morts dans l’année (circonstances inconnues). Avec l’augmentation de la population, il est probable que les infanticides augmentent (certains mâles essaient de tuer des oursons pour s’accoupler avec les femelles …)

🐻 6 des 10 oursons nés en 2019 n’ont pas été détectés en 2020. On pourrait en retrouver en 2021. RDV au printemps 2022 pour la synthèse du suivi 2021.

Mortalité, disparitions & non-détections

Sept ours sont morts :

  • Cachou
  • Gribouille (c’est l’ours tué par balles en Ariège au printemps 2020)
  • Sarousse
  • 4 oursons de l’année (femelles vues sans oursons à l’automne …)

Quatre ours sont considérés comme disparus car non-détectés depuis 2 ans :

  • Nougat
  • « New18-15 »
  • 2 oursons de Bambou nés en 2019

6 ours n’ont pas été détectés en 2020 mais ne sont pas considérés disparus car repérés en 2019 :

  • Bulle
  • Fadeta
  • « New19-01 »
  • Douillous
  • « New 18-18 »
  • le 2eme jeune de Fadeta

Évènements marquants 2020

🐻 L’aire de répartition totale est estimée à 8 200 Km², la diminution par rapport à 2019 s’explique par les déplacements moins importants de certains mâles (comme Goiat).
🐻 2 ours qui étaient considérés disparus ont été retrouvés en 2020 : « New18-03 » et « New17-02 »
🐻 3 ours tués par l’homme, dont le remplacement n’est toujours pas annoncé malgré les engagements pris …
🐻 Première reproduction des mâles Néré et Blizzard
🐻 L’ours Goiat a perdu son collier émetteur. Plus aucun ours n’est suivi par télémétrie
🐻 L’ours Cannellito est repassé en Béarn pour la première fois depuis 2016.
🐻 Un premier ourson est né en Haute-Ariège

Prédations 2020

  • France : 369 « attaques » prises en compte par l’Etat. Forte baisse du nombre de victimes : 636 (1200 en 2019) car pas de dérochement massif en 2020 …
  • Espagne : Gros efforts de protection des troupeaux. Seulement 46 attaques, essentiellement avant la transhumance car tous les troupeaux sont protégés avec berger + regroupement nocturne en parc + chiens de protection pendant l’été.

Perspectives 2021

En 2021, 14 ou 15 femelles peuvent potentiellement avoir des oursons.

Il est toutefois certain que toutes n’en auront pas et on peut raisonnablement espérer 9 portées comme en 2020. Potentiellement, nous pouvons aussi espérer la première descendance de Goiat observé en 2020 avec une femelle au moment du rut.

Pour en savoir plus

en savoir plus
en savoir plus
en savoir plus

Lettre d’infos du pays de l’ours

Pour tout savoir de l’actualité des ours

S’INSCRIRE