Comportement de l'ours


Les ours bruns peuvent être en activité jour et nuit, en fonction de leurs habitats, de l’abondance de nourriture et de l’activité humaine. Les ours bruns d’Europe sont plus discrets et plus nocturnes que les ours bruns américains.


Activité au jour le jour


En Europe, l’ours brun est donc principalement nocturne. Il présente en outre deux pics d’activité, l’un au crépuscule et pendant la première moitié de la nuit, l’autre à l’aube entre 5 et 8 heures.

Cependant le rythme journalier peut varier en fonction des saisons et des conditions météorologiques.
Ainsi les périodes d’activité peuvent s’étendre pendant la journée au printemps et à l’automne lors de la période de constitution des réserves nutritives.

Les subadultes sont plus volontiers diurnes, ce qui leur permet d’éviter le danger potentiel d’une rencontre avec les ours dominants sur les sites d’alimentation.


Activité saisonnière


  • A partir de la mi-mars, on assiste à la reprise d’activité après la sortie de tanière. A cette période, la disponibilité alimentaire est faible, l’ours puise dans les réserves accumulées à l’automne.
  • Le printemps correspond à la période du rut. Les mâles effectuent alors des déplacements très importants.
  • A partir de la mi-juillet, dès l’apparition des baies, l’activité alimentaire s’intensifie et se prolonge jusqu’à la fin du mois d’octobre, période d’hyperphagie pendant laquelle l’ours accumule des graisses.
  • A partir de la fin octobre, la période de préhibernation commence. Elle se traduit surtout par la recherche du site de tanière, puis l’aménagement de la tanière qui entraîne une forte diminution des déplacements.
  • Enfin, dès la mi-novembre, les ours peuvent réduire toutes leurs activités et rentrent en léthargie dans la tanière hivernale.

Pour aller plus loin, retrouvez "L'Europe des ours", magnifique ouvrage pour tout savoir sur les populations d'ours en Europe à la Boutique du Pays de l'Ours !

Pour tout savoir sur l'Ours dans les Pyrénées :